03 juillet 2007

Houria, un racisme devenu trés ordinaire.

Pour savoir comment des hommes de gauche penchent à droite, il vous suffit d'écouter Bernard Guetta, le matin, sur Farce Inter.Par contre si vous souhaitez comprendre comment l'extrême gauche passe à l'extrême droite, il faut vous forcer à supporter la faconde indigeste de l'indigène, Houria Bouteldja. C'est le mors au dent, la bave aux lèvres et affublée le plus souvent d'un poulpe sur la tête, qu'elle a pris l'habitude de chroniquer l'actualité sur le plateau cool et banché de l'émission "ce soir ou jamais". Houria... [Lire la suite]
Posté par luette à 10:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]